Accéder au menu

Moustache Football Club, réflexion et analyse sur l'actualité du football.

Et si la Ligue 1 perdait une place européenne ?

Et si la Ligue 1 perdait une place européenne ?

Ah, le Portugal, ses accras de Morue, son fado, ses rues lisboètes en pente, son stade de Braga à flan de montagne et sa cinquième place au classement du coefficient UEFA, juste devant la France…WHAT ? Pas de panique, ce n’est pas pour la saison 2011-2012 mais il va falloir cravacher l’année prochaine sur l’échiquier européen si l’on ne souhaite pas revoir fleurir les discours déclinistes sur la Ligue 1.

Ah, le Portugal, ses accras de Morue, son fado, ses rues lisboètes en pente, son stade de Braga à flan de montagne et sa cinquième place au classement du coefficient UEFA, juste devant la France…WHAT ? Pas de panique, ce n’est pas pour la saison 2011-2012 mais il va falloir cravacher l’année prochaine sur l’échiquier européen si l’on ne souhaite pas revoir fleurir les discours déclinistes sur la Ligue 1.



LE 5e RANG EUROPEEN ASSURE POUR LA LIGUE 1 JUSQU'A LA SAISON 2012-2013

Commençons d’abord par un point méthodologique, le coefficient UEFA classe les championnats européens selon la qualité des parcours des clubs engagés dans les compétitions européennes lors des 5 dernières saisons. Chaque club se voit attribuer des points si il accède au tour suivant et l’UEFA se charge de faire la moyenne selon le nombre de clubs engagés et un coefficient de championnat. Nous ne vous exposons pas la formule car elle risquerait de vous donner un mal de crâne comparable à celui provoqué par l’analyse de la Jupiler League. Retenez juste que ce coefficient s’effectue selon le parcours des clubs lors des cinq saisons qui ont précédé celle d’avant : En somme, pour déterminer le nombre de places européennes pour la saison 2012-2013 (donc, celle qui aura lieu dans 2 ans), l’UEFA se base sur les résultats européens des clubs allant de la saison 2006-2007 à 2010-2011.

Voici donc le classement des douze principaux championnats européens :

Le tableau ci-dessus va donc permettre de déterminer le nombre de places européennes pour la saison 2012-2013. Premier constat, le nombre de places européennes de la Ligue 1 ne changera pas la saison prochaine ni la saison suivante. Même si le coefficient du Portugal risque encore d’augmenter (3 clubs encore engagés en Europa League, dont 2 quasiment sûrs d’être en demi-finale, Braga ayant fait match nul à Kiev peut également espéré), la Ligue 1 s’assure le même nombre de places européennes pour la saison prochaine et celle qui suit. Là où cela risque de se compliquer, c’est donc pour la saison 2013-2014.



UN FINAL DE L’EUROPA LEAGUE 2011 ET UNE SAISON EUROPEENNE 2012 DETERMINANTS POUR LA LIGUE 1

Le prochain calcul du coefficient UEFA des championnats va dont décider du nombre de places européennes pour la saison 2013-2014. Attardons-nous sur le duel entre Français et Portugais :

Au jour d’aujourd’hui la France bénéficie de 43.678 points (plus ceux de la saison prochaine). Le Portugal bénéficie de 40.1 points (plus ceux de la saison prochaine) si Braga, Porto et Benfica ne se qualifient pas pour les demi-finales.  Une situation quasiment improbable pour les deux principaux clubs du pays tant leur carton lors du match aller leurs assure presque une place dans le dernier carré.

Imaginons maintenant que les trois clubs se qualifient pour les demis et que deux d’entre eux accèdent à la finale. Le coefficient de cette saison des clubs lusitaniens atteindrait les 18 points (approximativement), soit un total cumulé de près de 43 points pour le championnat portugais qui partirait avec un avantage similaire à la Ligue 1. La saison européenne 2011-2012 de ces deux championnats s’avérerait donc décisive pour déterminer le classement européen de la saison 2013-2014.



QUELLES CONSEQUENCES POUR LA LIGUE 1 SI ELLE PERD UNE PLACE ?

Dans le pire des cas, que risque la Ligue 1 si elle choit de sa cinquième place au profit du Portugal ? Les conséquences seraient imperceptibles.

Actuellement, la cinquième place permet de bénéficier de 2 places en tour préliminaires et 1 place en 4e tour de la Ligue des champions, 2 places au 4e tour et 1 place au 3e tour de la Ligue Europa. Si la France rétrograde à la sixième place, le 3e du championnat sera obligé d’effectuer…un tour supplémentaire de qualifications en Ligue des Champions. Une broutille donc.

Cependant, c'est médiatiquement que le niveau de la Ligue 1 risque encore d’être mis au pilori et pourrait être un argument de poids pour justifier du manque de moyens et des contraintes économiques qui pèsent sur les clubs hexagonaux.




 

 
commentez cet article
Chargement