Accéder au menu

Moustache Football Club, réflexion et analyse sur l'actualité du football.

Géographie du football : La Série A d'Italie

Géographie du football : La Série A d'Italie

Andiamo ! En retrait médiatiquement depuis quelques années face aux mastodontes anglais et espagnols, l'Italie n'en reste pas moins une terre historique du football. Entre clivage nord / sud et contraintes géographiques, le Moustache Football Club vous présente la géographie du football de la botte de l'Europe.

Andiamo ! En retrait médiatiquement depuis quelques années face aux mastodontes anglais et espagnols, l'Italie n'en reste pas moins une terre historique du football. Entre clivage nord / sud et contraintes géographiques, le Moustache Football Club vous présente la géographie du football de la botte de l'Europe.

Comme en Espagne, les colonies anglaises et helvétiques sont à l'origine du développement du football dans les laboratoires de la modernité que sont les ports, les cités industrielles et les métropoles. C'est ainsi que Genoa (principal port italien et méditerranéen) et Torino (grande cité industrielle du Nord) se disputent la création du premier club transalpin. Le Genoa Cricket and Football Club est fondé en 1893 et n'accueillaient que des joueurs de l'empire britannique. Les Italiens préfèrent retenir l'Internazionale Torino, fondé par Edoardo Bosio, entrepreneur expatrié en Grande-Bretagne et qui va ramener règles et ballon dans ses valises. À Bari, c'est un commerçant suisse en céréales qui fonde le premier club du sud en 1908.

Géographiquement et économiquement, le nord et le sud s'opposent. La Plaine du Pô a connu un développement industriel très important depuis le XIXe siècle. De l'autre côté de la Botte, le Mezzogiorno, héritage du Royaume des Deux Sicile, a été fortement pénalisé lors de l'unification du pays – entre émigration massive et départ des entreprises vers le Nord - et peine à sortir de son héritage rural et agricole. Le football étant l'enfant de la métropolisation, cette opposition économique et historique se ressent dans la carte de localisation des clubs de Série A :

 

Cliquez sur la carte pour l'agrandir

  • La plaine du Pô compte 12 clubs,
  • Le Centre ne compte que les deux clubs de la Capitale : l'AS Roma et la Lazio.
  • Le Sud compte 6 clubs, dont 3 insulaires (Palerme et Catane en Sicile et Cagliari en Sardaigne).
     

Autre influence géographique sur la localisation des clubs, l'importance de la façade maritime. A l'instar d'une péninsule ibérique difficilement habitable à l'intérieur de ses terres, l'Italie est scindée par les Apennins, de la Côte Ligure jusqu'à Reggio di Calabria, le pays ne compte que 30 % de zones de plaines. Énormément de grandes villes bénéficient donc d'un port et ont pu accueillir des marins britanniques qui ont pu contaminer les locaux par le virus du ballon rond : le Génoa, Bari, Lecce ou le Napoli ont ainsi tous une origine étrangère.

Comme d'autres grandes métropoles européennes, les principales villes italiennes possèdent deux clubs au sein de leurs murs : Rome, Milan, Turin et Gênes comptent chacun deux représentants au sein de l'élite. Cette proximité au sein d'un même territoire liée aux tensions sociologiques entre nord et sud du pays conduisent à de nombreux et chauds derbys (ne parlez jamais à un supporter du Genoa de votre passion pour le Milan AC) mais également à des «jumelages » entre supporters, ce même club du Génoa tisse une relation amicale avec ceux du Napoli (pourtant au Sud) qui eux-mêmes disposent d'une forte rivalité avec les deux clubs romains. Cette tension sociologique entre les deux parties du pays est également renforcé par les rivalités historiques qui opposent les villes, rappelons que l'unification de l'Italie ne date que de 1870...



 

 

 
commentez cet article
Chargement
VanHooijdonk
19 Mai 2011
Une petite anecdote dans la continuité de celle citée dans l'article similaire concernant l'Espagne et les couleurs de Barça dérivées de celle du FC Bâle...
Le premier "maillot" de la Juventus était rose et ce parce que le club avait commandé le tissu pour faire ses tuniques dans une fabrique anglaise. Mais cette fabrique, faute de stock, n'avait plus que du tissu de couleur rose à leur envoyer.
L'année suivante, la fabrique anglaise située à Nottingham à envoyée à la Juve les chutes de tissu utilisés pour l'un des clubs de foot local... Notts County. D'où les mêmes couleurs pour ces deux clubs.
Mais j'ai le sentiment de ne rien vous apprendre....
Arthur Michel
20 Mai 2011
Je connaissais en effet l?anecdote mais comme je l'ai oubliée, merci de l'avoir rappelée !