Accéder au menu

Moustache Football Club, réflexion et analyse sur l'actualité du football.

La lame a l'oeil n°2

La lame a l'oeil n°2

La lame à l'oeil, c'est notre rubrique vidéo qui revient à chaque début de semaine sur 3 faits marquants de l'actualité footballistique du weekend : Une triple lame pour survoler une actualité jamais rasoir et prendre à rebrousse-poil la défense là où elle ne nous attend pas. Aujourd'hui : Le  but niçois de Kafoumba Coulibaly, le 2e but caennais face à Monaco et la 100e du Canal Football Club.

La lame à l'oeil, c'est notre rubrique vidéo qui revient à chaque début de semaine sur 3 faits marquants de l'actualité footballistique du weekend : Une triple lame pour survoler une actualité jamais rasoir et prendre à rebrousse-poil la défense là où elle ne nous attend pas. Aujourd'hui : Le  but niçois de Kafoumba Coulibaly, le 2e but caennais face à Monaco et la 100e du Canal Football Club.



LE BUT-CENTRE DE KAFOUMBA COULIBALY

Pauvre Jérémie Janot, adulé par le peuple vert pour sa fidélité et par une partie de la blogosphère pour sa fraicheur et son état d'esprit irréprochable, il fera cette fois-ci le tour du monde en vidéo en tant que victime. Le bourreau, c'est Kafoumba Coulibaly qui pourra toujours se dire que sa carrière sortira de l'ombre cette semaine grace...à un centre raté qui finit sa course sous la barre du portier stéphanois. L'A.S.S.E. ne marque pas pour la première fois de la saison à domicile et Nice se donne un peu d'air avant de recevoir le R.C.Lens dans un match capital pour le maintien. Quant à Jérémie Janot, il est en droit de se demander si il n'a pas été marabouté par un proche de Bernard Mendy car c'est la seconde fois qu'il se prend un tel but, après celui encaissé face à Lens et Jemaa.

 




LA LAPIDATION ARBITRALE DU JOUR : MONSIEUR JAFFREDO

Match de la peur entre Monaco et Caen. Les Monégasques, qui ont vu arriver de nombreux renforts au mercato ont fait le break à l'heure de jeu grace à un doublé de Park. Oui mais voila, quand ça ne veut pas sourire, ça ne sourit pas. A la 72e minute, les joueurs du Rocher concèdent un coup-franc à 35 m du but. Mollo, prêté par le club asmiste, crucifie ses adversaires d'un seul soir sur un but qui fera polémique : Le centre finit sa course dans les filets sans qu'aucun de ses partenaires ne le touche, El-Arabi étant pourtant à la tombée de la balle. Haro des joueurs rouge et blanc sur la personne de monsieur  Jaffredo qui contestent le but indiquant qu'El-Arabi était hors-jeu au moment du départ du ballon et qu'il fait "action de jeu".

L'article 11 du football est clair à ce sujet. Il n'y a pas hors-jeu si un joueur étant en position au moment du départ du ballon s'efface et qu'il n'intervient pas dans l'action. Il semble pourtant qu'El-Arabi tente de dévier le cuir...Nous vous laissons juge.

 

 

 

LA 100e DU CANAL FOOTBALL CLUB

Deux ans et demi maintenant que le Canal Football Club a remplacé la grande messe dominicale qu'était Téléfoot. Si l'émission de TF1 avait des airs de dimanche bien peigné pour aller voir grande-mamie, avec ses journalistes blafards en analyse et conciliants avec tout le monde, le Canal Football Club fait dans le PMU du coin : le cynique dégueulasse qui a un avis sur tout, le mec qui a les cheveux gras, le vieux qui se fait chier dans sa Bourgogne et la pauvre serveuse qui n'a pas droit d'ouvrir la bouche. Rajoutez à ça l'envie de susciter la polémique sur les matchs du jour avec tout ce qu'elle trouve dans des vapeurs de Suze et de ricard et vous obtenez le Canal Football Club. Comme si ce n'était pas assez pénible, le troquet des idées vite réchauffées est maintenant ouvert jusqu'à 23h30, après le match, histoire d'analyser le bon vieux match nul auquel Canal nous convie chaque dimanche...

Il y'a fort à parier que plus nous arriverons à proximité de la date des négociations des droits TV et plus le Canal Football Club se transformera en bras armé de la machine "à broyer de la Ligue 1" pour faire baisser les prix.

le CFC, commes les jeunes l'appellent, n'est pas qu'une émission qui nous présentent les résumés de match (les vidéos ne doivent représenter que 20% du temps d'émission), c'est aussi un gaz (le chlorofluorocarbure) utilisé dans les systèmes de refroidissement des congélateurs et des climatiseurs : paradoxal pour une émission qui réchauffent les idées et nous pompe facilement l'air non?

 

      
Non mais sérieux, vous pensez vraiment que c'est en utilisant Pierre Menes pour promouvoir les téléviseurs 3D que je vais changer de poste???

 
commentez cet article
Chargement